mardi 8 janvier 2008

Loki pense à son frère Congolais

Blog terrestre. Planisphère numérique. Loki a un nouveau pays dans son imaginaire. Le Congo. Il y laisse planer son esprit, porté par les mots d'Hervé. Néo frère. Noé moderne, capitaine d'une arche de souvenirs, traversant la mer pour trouver un avenir. Hervé est chez moi, chez nous, chez vous, chez lui. Il grandira ici et fera grandir son nouveau pays avec lui. Un papier pour Hervé. En attendant le pluriel. Qui viendra, Hervé, Loki en est persuadé. Et s'il ne vient pas, on ira le chercher.
Pour Hervé, et tous les autres, d'ailleurs ou d'ici, Loki envoie Baloji. Rappeur belge d'origine congolaise. Il y a quelques mois, Baloji balançait sur la toile un morceau au titre puissant: Tout ceci ne vous rendra pas le Congo. Baloji a le verbe clair de ceux qui doivent se faire entendre. Pas de fioritures dans ses textes, le strict nécessaire commandé par l'urgence. L'urgence de dire. Dire le déracinement, la violence, la misère, l'injustice, la souffrance. Dire Bruxelles et Kinshasa, Leopold et Lumumba, Mobutu et Kabila. Sur un son aussi brutal que dansant, teinté de notes africaines, il peint d'une encre rouge sang un tableau saisissant du Congo. Morceau fleuve. Rive sud de Kinshasa. Titre magnifique, accompagné d'une vidéo du même acabit. Ouvre les yeux. Tends les oreilles. Baloji scande. "Main qui donne Main." Hervé...

4 commentaires:

La SiStA a dit…

Le ti frere congolais a beaucoup a nous apporter comme on a lui apporter aussi
avec cette article je pense que tu lui apporte une grande marque d'affection

D'autre part j aime bien le son de Baloji

Bisous le FrAnG1

Anonyme a dit…

Premier post 2008, grand cru. Merci, bravo, bien vu, continue!
jpv

Anonyme a dit…

tellement tout ça !!!!!
lol

Anonyme a dit…
Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.