mercredi 11 juillet 2007

Loki y était ... la Mafia k'1 Fry à la Goutte d'Or

Jeu de paumes


Photo: Damien Bouchard

Ils apparaissent et les mains se tendent vers le ciel. Des mains jeunes et colorées, avides de recevoir, pressées de donner. Des mains blessées pour certains, aux lignes de vie ténues, fragiles comme un fil de soie, prêtes à se briser au premier souffle. Des mains fines pour d'autres, porteuses d'un savoir venu de loin, savantes et appliquées, décidées surtout. Des mains encore tendres mais sur lesquelles se dessineront bientôt les traces de l'effort et du sacrifice. Des mains qui devront en serrer d'autres pour que la France de demain puisse s'apaiser. Des mains tendues vers le ciel du 18ème, ce samedi 30 juin 2007.

Ils apparaissent et la jeunesse de Barbes se dresse. Un concert de la Mafia K'1 Fry à la Goutte d'Or, c'est comme un retour au bled. Ca revient presque chaque été, c'est bondé, on se presse sur le bitume comme dans le port d'Alicante, on y parle fort pour se faire entendre et se frayer un passage dans la mêlée, et à l'heure des retrouvailles on est heureux comme lorsque l'on sert dans ses bras un vieil oncle dont on a été trop longtemps séparé. Cette année, la réunion de famille a lieu devant l'église St Bernard, le square Léon étant squatté par de méchants travaux. Tant mieux. En arrivant sur les lieux, on est tout de suite percuté par la puissance du symbole. L'église est en fête, des lumières chaudes dansent sur ses murs, des statues africaines en carton se balancent au cou de ses gargouilles. Et à ses pieds, un public métissé s'apprête à recevoir une bénédiction musicale. "Bon sang, le bon dieu doit kiffer s'il voit ça!" se dit le Loki lorsque la cérémonie débute.

La nuit s'étale lentement sur Barbès. Et la voix puissante de Kery James monte dans ses hauteurs. Âpre, sèche, compacte. Le souffle est immédiat. La tension grimpe d'un coup. La foule se compresse, s'agite, tend l'oreille et hurle dans le même souffle. Bon sang, Kery... Il entonne Thug Life, titre phare du dernier album de la Mafia, inspiré du fameux slogan de Tupac. Un texte concentré comme une tour de béton. Sans refrain. L'historique d'un collectif pour lequel le rap est un acte de foi. Lorsque le beat retentit enfin, faisant ricocher de lourdes basses sur les murs du quartier, la marée humaine se gonfle et rugit. Un océan frappé par la tempête. Kery se jète enfin sur la scène, tee shirt noir et bras nus. Et des vagues de vie déferlent sur l'église St Bernard. Lorsque le morceau touche à sa fin, chaque membre du clan apparaît pour entonner le désormais mythique: "Je suis Mafia k'1 Fry". Une phrase qui résonne fort dans le coeur des mômes du 18. La Goutte d'Or est tellement Mafia K'1 Fry.

Méchante introduction. La suite est du même acabit. La pillule de Teddy Corona et Demon One et son entêtant "foulek" donne le tourni à l'assistance. Rhoff célèbre son retour dans le crew avec Gere, tandis que Mista Flow grogne comme jamais sur l'hargneux Survivor : "L'état aimerait coincer le gros Mista Flozor, au volant d'un hors bord avec 100 kilos à bord!". Aux quatre coins du quartier, les bénévoles, pour la plupart issu du précieux tissu associatif qui drappe la Goutte d'Or, gèrent une foule soit disant ingérable. Mais pas la moindre esclandre ne vient gâcher la fête. Comme d'habitude. Même lorsque Kery, décidément intenable, scande le sur véner Hardcore, classique parmi les classiques. Des centaines de gorges déployées hurlent avec lui le violent gimmick. La nuit s'étire, Mokobé, accompagné d'un Patson adulé, clot la performance avec quelques séquences de "coupé décalé" qui embrasent définitivement les corps. Les filles se déhanchent avec conviction, les culs tressautent, les hanches frétillent, plaisir des yeux, relâchement après la tension. La tempête se calme. La mer s'apaise. La Goutte d'Or roule lentement vers le sommeil. Sa jeunesse dorée a rêvé. Dommage que ce ne soit qu'une fois dans l'année...


Deux vidéos trouvées sur Dailymotion et captées par Lemzo. Merci à lui.

HARDCORE!!!!!!!!


Mokobe et Patson:



Bonus: le clip de Thug Life.



Sur bonus: deux petites vidéos datant de 2005 et captées par Ares. Si si la famille!



MOV04015
envoyé par ares15


Paix au grand frère Sophiane et à toute la famille Nafa (Jeloul dit merci pour la découverte!), Antoine et Jacques Mendhi (A nous la mairie les gars, on lache pas l'affaire!), la famille Badir, la famille Youcef Sba, la famille Belkacem, la famille Cohen, la Scred et à tous ceux qui ont partagé avec moi, de près ou de loin, la chaleur de ce quartier.

9 commentaires:

Anonyme a dit…

même si on n'y était pas l'émotion est la meme. les mots sont justes et terriblement résonnants. le grand frère va vibrer....

Anonyme a dit…

Ps c'était tata lolo

Arès a dit…

siiisiiiii! t'inquiètes la famille!!haroun, intouchable!! tu peux pas test!! JAMAIS DANS LA TENDANCE MAIS TOUJOURS DANS LA BONNE DIRECTION!!

Loki a dit…

Phase de Koma repérée dans l'album d'Haroun (hautement recommandé):
"On m'dit que tous les gens se valent, le rêve est permis, moi j'mise mon RMI sur un cheval."
Beau comme un quinté dans l'ordre...

Anonyme a dit…

merci de nous livrer un concentré authentique de "La France de demain" selon tes mots moi je dirais que c'est la France d'Aujourd'hui qui continue à se construire. Grâce à la musique, des choses se décoincent comme ce petit toubab ou mundélé ou gaouri, peu importe le terme, disons ce petit "blanc" essayant de saisir cette "essence" qui émane de cette jeunesse métisée, colorée, cosmopolite pour nous la livrer nature sans artifice ni colorant ni conservateur parce qu'il a compris. malheureusement je n'étais pas présente pour cet évènement mais par tes mots, les quelques images c'est comme si j'y étais. merci. pour clore j'utiliserais cette devise "cultiver notre passé, enfanter l'avenir tel est notre présent": ce qui résume bien la France d'Aujourd'hui.
Princesse Tombée de Son Trône

Mod East a dit…

Zizir l'article!
L'impression d'y être et de revivre mes premières fêtes de la Goutte d'Or. Tu feras parler de l'Eglise St Bernard autrement.
Problème de mixité? Revenez à l'édition 2008...

Loki a dit…

C'est très joliment dit princesse, et tellement vrai. Heureux de t'avoir transporté, le temps d'une courte lecture, devant l'église St Bernard dans la chaleur de la Fête de la Goutte d'Or. Si tu ne connais pas, c'est à découvrir absolument.

Miss 90's a dit…

Merci M. Loki,
Un grand moment de nostalgie ke je viens de revivre grace a toi, jamais je n'oublierai ce quartier qui nous a tellement fait vibrer ( La goute d'or, heureusement y'en a pas 2 !!! lol).
lol, lol
la goute d'or, barbes, chateau rouge, ca me manke !!!!!!!!
Ahhhhhhh je suis tellement loin !!!!!!!
Encore un grand merci a toi M. Loki. Keep going.
Biz et merci a toi SoSo et tte la famille nafa.

Loki a dit…

Merci pour le commentaire Miss 90! Ca fait plaisir de pouvoir partager ces émotions là!
Mais qui se cahceh derrière ce pseudo au fait? Tu as l'air de bien connaitre le grand frangin en tout cas...