vendredi 23 janvier 2009

Loki est toujours un petit caillou sur l'Himalaya

Jamais redescendu. Et encore envie de grimper, grimper, grimper... Là haut, l'euphorie des sommets ne te quitte jamais. Tu crois que c'est le manque d'oxygène. Mais non, c'est son abondance, sa profusion. Air pur, non coupé, grisant. Les poumons se gonflent à plein, le coeur bat de mille pulsations puissantes, pompe les émotions, les fait rejaillir dans tout ton corps. Là haut, le ciel se rapproche. L'esprit se libère, se prend à voleter, porté par les vents. Ils chantent de douces mélodies qui parfois se prennent dans un courant plus chaud, moite, humide, montant. On grimpe encore d'un ciel, mais on ne retombe jamais après l'ascension. Là haut, on se sent meilleur juste parce qu'on y est. Qu'on nous regarde de là haut, les yeux brillants d'envie. Tout a changé, on devient caillou, poli par les éléments, accroché à sa montagne, se laisse aller, se laisse être. Là-haut, l'inspiration est un souffle permanent. Les mots apparaissent sur les lignes de l'horizon. Sans heurts, sans effort, sans douleur. Légers comme la plume. Ils viennent et vont, comme les corps, sans inhibition, juste le bonheur d'être dits. Les phrases ne s'arrêtent jamais vraiment. Les points sont suspendus. Ils s'étirent, s'allongent, s'alanguissent, en appellent d'autres. Dis, dis, dis, dis moi. De là-haut, on voit tout. L'avenir surtout. On veut rester caillou. Tout contre. Un autre. Là-haut. Encore...

5 commentaires:

Tzïm a dit…

wooof rafale glacée ou bien souffle chaud? j'étais justement en train de me demander comment remplir le reste de mon baladeur pour aller bosser, lovage bien sur! pourvu que je ne saute pas sur mes camarades d'atelier! joli caillou que voila! metaphores d'un instant? j ai relu quelques fois pour bien monter, ça pulse.

Pepito a dit…

Et pour l'album dans le style trip-hop langoureux, c'est Music to Male Love to Your old Lady By...Album pas tout jeune mais toujorus sympa à passer si vous avez uen petite nana que vous désirez serrer

Jérôme a dit…

T'as bien fait de faire une pause mon Loki. Tes saillies plumitives sont plus tranchantes, plus rageuses et plus vraies que celles d'avant.
Je ne dis pas ça de gaité de coeur, tu le sais bien. Mais je trouverai bien une vacherie à te lâcher. Patience mon Loki, tu ne perds rien pour attendre.
En attendant kiffe ce post. Je reviens bientôt et ma critique sera terrible.
Ah Ah Ah (rire sardonique)

Loki a dit…

@ Tzim : pas vraiment une métaphore de l'instant, plutôt une inspiration soufflée par une jolie bouche et que je file depuis...
@ Pepit: Lovage est ma number one sex music! Y'a pas mieux, mais il faut entrer dans l'ambiance, un peu velour, satinée, griffante, limite bondage. Au passage, Sex est une cover d'un titre assez moche du groupe Berlin. Mais la version Patton n'a vraiment rien à voir.
@ Jé: Je sais que ce compliment t'arrache un peu la gueule, qu'il doit te faire saigner les gencives, alors je le goutte avec d'autant plus de plaisir....

Jérôme a dit…

A la relecture, je peux te le dire : j'avais rien compris.
Mais je me souviens de ce morceau, et tes râles, bave aux babines que poussais en le commentant. Aussi avais-je plus ou moins compris que tu entendais exposer tes instincts libidineux.